RP n°1 de Itachi

Aller en bas

RP n°1 de Itachi

Message  Itachi Uchiwa le Jeu 14 Fév - 10:22

Je m'appel kaïokashi et voici mon histoire...

Nous étions au mois le plus froid de l'année, janvier, dans les montagnes du japon, dans un village jusque la au service de l'empereur du japon, qui selon la légende formait les meilleurs samouraï de l'empire!

Seul les hommes étaient dehors par ce temps, leur entrainement est le seul et unique but, la neige , le vent glacial, rien de les arrêtaient, pendant ce temps les anciens les femmes et les enfants en bas age s'occupaient comme il pouvaient, les enfants plus vieux, de l'age de 8 ans devait sortir chercher du bois pour le feu, ou informer les samouraï de l"heure des repas...

Je suis né pendant ce rude hiver...


On m'a donné le nom de kaïokashi, en hommage au plus grand guerrier que l'histoire du japon est connue, et durant mes huits premières années, ma mère s'est efforcé de m'apprendre le respect, l'obéisance et la droiture, ainsi que me raconter tous les soirs l'histoire de ce grand samouraï, et cette phrase avant de me coucher,

"surtout mon fils, prend exemple sur maitre kaïokashi"

j'avais maintenant 10 ans , c'était l'été, le soleil était au zénith lorsque j'ai reçu mon premier cour afin d'être former samouraï, les journées commençaient par une leçon de savoir, les ancêtres formais les plus jeunes comme moi aux sciences, à l'histoire, à l'écriture, au millieu de la journée, c'était le repas, très consistant pour nous préparé au rude entrainement de l'après midi, celui-ci se fesait avec les plus grand samouraï du village, maitrisse d'arme, controle du katana et agilité à l'arc, ce fût un réel défi entre tous les jeunes de mon age, pour savoir qui serai le plus fort.

Mais bizarrement je n'étais pas intéressé par cette compétition, je n'aimais, ni les armes ni l'art du combat proprement dit, seul le savoir été important pour moi,

La douce carresse du vent frais sur ma peau, l'odeur de l'herbe, se sentiment de bien être, cela aurait été une très belle journée si justement c'était pas le jour du premier examen au katana... Cet examen été un palier dans l'apprentissage d'un samouraï, il consistait tout simplement à faire un duel contre un autre étudiant du même âge,


Shino et Kaïokashi a vous!!!!


Un des dirrigeant du village venait d'annoncer mon combat, je savais que celui-ci allais être très dur, car Shino était le plus doué de nous tous, il était le fils du plus grand samouraï du village, héritier du village si jamais notre vieux chef venait a mourir, et ce Shino, s'entrainer tous les jours avec son père a la fin de la journée...

le combat était sur le point de commencer, mes battements de coeur se faisait de plus en plus vite, comme si lui était déjà dans mon combat,

un instructeur était poster sur le coté de la cour, cette cour ou son sable si jaune, brillait au soleil, se même sable souvent si sombre, humide par la sueur de chaque élève passer dans cette arène, une cour entouré de préau en bois doré offrant un très beau spectacle pour les yeux.


Lorsque cette colombe prendra son envol, le duel commencera... annonça l'instructeur

Cette colombe allais prendre son envol, et dès ce moment je devrai affronter ce Shino, déjà si fort et si complet!

la colombe pris sont envol...


Bien que je m'attendais a un combat très engagé dès le début, je n'avais jamais imaginer qu'il le serait autant, Shino avait fondu sur moi, a peine 5 minutes de combat et j'avais dû parer une trentaine d'attaques, puis Shino s'arrêta , réfléchissant a sa deuxième attaque, tandis que moi, je devait d'abords penser a récupéré, de grosses perles de sueur coulaient le long de mon visage, et de mes bras, ma respiration était lourde et profonde, mon corps était déjà très marqué,

Shino tournait autour de moi, attendant une seule erreur de ma part, puis s'arrêta devant le soleil, je n'avais plus assez de visibilité, juste une maigre silhouette en face... Et puis cette phrase...


tu viens de perdre ce combat kaïokashi, et je vais te dire pourquoi...

j'étais stupéfait d'entendre Shino être aussi sûr de lui


Tu viens de perdre ce combat, car tu n'a plus assez de vue, a cause de ce soleil couchant, ton erreur a été de me laisser passer derrière toi...

A peine je venait d'entendre cette phrase, que le katana de Shino s'était montré sous ma gorge, je venait de perdre cet examen de passage, pour une seule erreur, et étant dépassé par sa vitesse...

le soir venu, je n'étais toujours pas remis de cette défaite, même si je savais qu'elle était programmée depuis l'annonce de mon adversaire, j'étais assis devant ma maison, contemplant les étoiles, tout en écoutant le vent glissant le long des collines et faisant frémir les pousses de riz dans les rizières, puis la porte derrière moi s'ouvrit

Viens mon fils, suis moi...

Mon père avec un gros sac sur le dos venait de m'inviter pour ce que je pensais être une marche nocturne, nous fîmes quelques centaines de mètres pour arriver sur les hauteurs du village, mon père posa le sac, et en sortit une armure de samouraï...

Vois tu mon fils, ceci est l'armure de notre famille, son rouge sang la distingue des autres, le rouge était la couleur du grand kaïokashi, il faut que tu sache une chose, le village se divise en plusieurs famille dit dominante, il y en a cinq,

le vert symbole de rapidité, dont Shino sera l'héritier
le jaune symbole du savoir, dont Zaria sera l'héritière
le bleu symbole du sérénité, dont kakubi est le possesseur
le rouge symbole de l'incantation, dont tu sera le successeur


(...)

Père puis-je vous demander pourquoi il manque une famille?

(...)

Père...!

Silence! La dernière famille est sacré, représenter dans le village par le noir, elle symbolise la puissance divine, le chef en est le possesseur ultime!
Maintenant regarde fils!


Mon père mis l'armure rouge, et enfila le casque, ..., son regard en été changer, sa masse corporelle aussi,

Vois mon fils la puissance d'Akisaki 5ème puissance protectrice de l'armée Japonaise!

Kaïokashi sa va?...

J'ouvris les yeux, ma soeur était là, ..., j'étais dans ma chambre, pas d'armure, pas d'arme, sans mon père...

Tu as dû faire un cauchemard, tu est en sueur!

Sa va, ce n'est rien...

Que m'était-il arrivé pour que je sois arrivé ici, alors que mon père m'avais emmener le soir même sur la colline, derrière le village... Plus rien n'était sur, pourtant cela parraissait tellement vrai hier soir... Il fallait que je trouve mon père afin d'en avoir le coeur net, je pris donc un bain, un bol de riz, et partit pour rejoindre le groupe de jeune pour les cours du matin.

Bonjour a tous, aujourd'hui nous allons étudier l'histoire du japon, ainsi que ces traditions.... et...

J'avais déjà entendu le même discourt, quelle dommage d'avoir loupé cet examen de passage, je devais pendant 3 semaines assister aux mêmes cours et exercices que l'année dernière, avant de nouveaux tests de passage! Il fallait ensuite passer par la visite des lieux d'entrainement aux armes, les nouveaux étaient tous en admiration devant chaque arène ou bâtiment, il ne savaient bien sur pas ce qui les attendraient lors de cette future année...
avatar
Itachi Uchiwa
Jounin
Jounin

Messages : 181
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum